Bio

Bio

Après avoir longuement parcouru le monde d’un continent à l’autre par désir de découvrir d’autres cultures, d’autres modes de vie, de travailler, de penser, d’aimer, de se nourrir… j’ai posé mon sac en 1995 dans un coin isolé, rude et abandonné du Massif de l’Oisans dans les hautes Alpes françaises (non loin des Cols de Sarenne, du Lautaret et de l’Échelle)

Envie de silence, d’air frais, de bourdonnement d’abeilles, de légumes du jardin, de bricolage… Envie d’entretenir ma propension à vivre à l’économie, sans gâchis inutile. Prendre le temps d’expérimenter de nouveaux moyens de subsistance, de promouvoir le lien social ou de développer des outils et des pratiques collaboratives destinés à protéger « le Bien commun ». Mais également réfléchir aux méthodes et comportements qui induisent à une meilleure qualité de vie sans user inutilement de ressources (personnelles ou communautaires) dont on sait qu’elles ne sont pas inépuisables.

La lecture, l’observation, l’écoute, l’écriture, la méditation, le repos, l’action et l’engagement sont venus compléter (au fil du temps qui passe) cette démarche d’étude et de développement de certaines formes de résilience. Dans un environnement mutant et en pleine effervescence je me suis lentement initié à l’engagement citoyen en cultivant une remise en cause personnelle permanente. C’est cette évidence que de nombreux combats s’avèrent absolument indispensables pour léguer un monde plus juste aux générations futures qui a développé mon esprit de partage, mon goût pour le transfert de compétences, l’accueil, la solidarité et le respect des différences.

De formation technique et universitaire (ingénieur biomédical, informaticien et sociologue) je m’intéresse particulièrement aux nouveaux modes d’action et d’expression (internet et réseaux sociaux), au détournement d’usage et aux problématiques migratoires. En outre, la pratique photographique au quotidien alimente mes recherches et mon questionnement tant d’un point de vue méthodologique qu’éthique. La Photographie comme outil de témoignage et de narration multiple.

La Photographie comme moyen de dénoncer les injustices…

« Avec amour et rage » correspond parfaitement à mon caractère et au fil conducteur de ma vie… et je ne laisserais jamais des individus sans foi ni loi ou des organisations mafieuses gâcher notre énergie et nos potentialités communes

Philippe